Eglise Place Chanoine Chatard

Contenu de la page : Eglise Place Chanoine Chatard

L’actuelle église de Saint-Cyr est érigée à l’extérieur du centre ancien, sur un terrain appartenant au Château de La Chaux (disparu) au lieu-dit « Le Pré-Haut ».

Ce terrain de 38 ares acheté pour être donné à la commune par le sieur Joseph Bellon, soyeux, cofondateur de la Lyonnaise de Banque. M.Bellon apporte également les 400 000 francs or nécessaires à sa construction.

La chapelle du Château Fort, actuelle « salle des Vieilles Tours », est devenue trop petite pour accueillir tous les paroissiens.

La construction néo-gothique (1866 /1872) démarre avec l’Architecte Bernard qui vient de terminer celle de Saint-Didier.
Les vitraux sont réalisés en 1870 par le maître verrier Lavergne, et sont aujourd’hui classés.
En 1899 le chanoine Chatard lance une souscription pour l’élévation du clocher.
L’église sera officiellement inaugurée en 1911.

La place entourant l’église porte désormais le nom du chanoine Chatard, religieux arrivé en 1862 à Saint-Cyr qui supervisera la construction de la nouvelle église. L’église de Saint Cyr devait être plus belle et son clocher plus haut que celui des villages voisins, les paroissiens la surnommeront « la coquette des Monts d’ Or ». Sainte Juliette étant la mère de Saint-Cyr, le plus jeune martyre chrétien, on trouve également l’église sous le nom de Sainte Juliette.

L’édifice est initialement conçu avec un parvis prolongé d’une passerelle pour enjamber la route de Lyon. En 1932, la construction de la caserne des pompiers vient fermer le côté sud de la place.